Marie, la battante

Marie, la battante

Le temps de Noël approche et avec lui, celui des contes … Celui que je vais vous raconter est riche d’embûches, de ténacité et de joie. Son héroïne s’appelle Marie.

Il était une fois … Non, il est une femme au grand coeur qui s’appelle Sylvie.

Sylvie est toujours là pour les uns, pour les autres, ses amis, les amis de ses amis et bien au-delà encore.

Il y a quelques jours, je recevais ce message de Sylvie :

Coucou Les Amis

Je vous envoie le lien du site Après La Cigogne de mon amie Marie.

Elle a ouvert il y a deux ans un joli magasin d’articles autour de la petite enfance.

Quand vous rentrez dans son royaume, vous êtes accueillis par une armée de petits lapins câlins, de girafes à gros ventre, de homards rigolos et doudous en tous genres. On y trouve pleins d’idées cadeaux originales, des tapis d’éveils, des jeux créatifs, des tabliers colorés pour la peinture, des sacs à goûter, de tout et pour tous les budgets.

Mais voilà, juste avant les fêtes Marie doit fermer son merveilleux magasin.

Alors confinés, désormais expérimentés, plutôt que de commander vos jouets sur Amazon ou au Supermarché le plus proche, pourquoi ne pas visiter le site, appeler Marie si vous avez des questions. Et pourquoi pas lui faire vos commandes de Noël pour gâter tous les petits bouts de chou qui méritent mieux qu’un avenir d’entrepôts amazoniens.

Et puis si vous en avez l’envie, partagez le lien avec tous vos amis.

Bon et joyeux confinement à tous et faites bien attention à vous.

Gros Bisous

Sylvie

Alors, j’ai eu envie de connaître la bonne fée de ce royaume. Et voilà comment j’ai fait la connaissance de Marie.

L’histoire de Marie commence d’une manière tristement banale.

Marie se rend tranquillement à son travail, comme tous les jours, au volant de sa voiture, en ce jour d’août 2015. Soudain, un grand choc arrière … S’en suivront quatre mois d’arrêt de travail. A sa reprise, Marie est déclarée inapte à son poste, puis licenciée faute de possibilité de reclassement dans la PME qui l’emploie.

Qu’à cela ne tienne, Marie se met aussitôt en recherche et retrouve rapidement un nouvel emploi, cette fois dans une très petite entreprise. La vie reprend un cours paisible jusqu’à ce jour de mai 2017 … un automobiliste inattentif lui refuse une priorité … ! C’est l’accident. Après quatre mois et demi d’arrêt de travail, Marie est de nouveau licenciée pour inaptitude.

Marie est une femme active, il lui faut des projets. Elle ne va pas se laisser abattre.

Marie bénéficie d’un stage de deux mois en centre de pré-orientation afin de construire un nouveau projet professionnel. Suivie par Cap Emploi, elle se voit ensuite proposer une formation en bureautique. Ne se voyant pas passer ses journées devant un écran, elle opte finalement pour une formation de six mois à la vente, à partir d’avril 2018.

A 54 ans, Marie se demande comment elle va pouvoir « rebondir dans le monde du travail si cruel envers les quinquas et encore pire pour ceux qui ont une RQTH ». Le mieux ne serait-il pas d’essayer de créer son propre emploi ? Etre à son compte lui permettrait, pense-t-elle, de mieux gérer ses efforts.

En septembre 2018, alors que son stage touche à sa fin, c’est le coup de cœur : Marie repère une petite boutique à vendre, pas très bien placée, mais si jolie !

Marie entre aussitôt pour se renseigner auprès de la commerçante.

Accompagnée par la CCI, l’Agefiph, Pôle emploi et une comptable, Marie se lance. Le 28 décembre 2018, l’acte d’achat du fonds de commerce est signé.

Le 2 janvier 2019, c’est le grand jour : Marie ouvre sa jolie boutique !

L’année 2019 est prometteuse et 2020 s’annonce encore meilleure. Marie a déménagé dans un local commercial situé en plein centre-ville. Les passants s’arrêtent devant la vitrine, certains entrent, s’enthousiasment, s’émerveillent. Marie voit sa clientèle croître petit à petit. Toujours souriante et accueillante, elle ne ménage jamais ses efforts pour satisfaire ses clients. Certes, elle peine encore à se verser un salaire, mais Marie adore ce nouveau métier.

Marie a aussi une boutique en ligne qui lui vaut quelques commandes des quatre coins de la France.

Le conte de Noël pourrait s’arrêter ici : ainsi prospéra la jolie boutique de Marie ….

Hélas, la suite …. vous l’imaginez. Un méchant virus, un triste confinement, un peu d’espoir revenu avec les beaux jours, et à nouveau un triste confinement.

Marie ne reste pas les bras croisés, bien au contraire. Des clients l’appellent, elle leur prépare encore de jolis paquets. Mais, dit-elle aujourd’hui, « maintenant je ne sais pas si je vais pouvoir maintenir le cap avec cette deuxième fermeture, au moins j’aurai essayé et j’aurai fait de belles rencontres ».

Alors, si vous cherchez un moment de douceur pour vous et vos bouts de chou, ceux de vos proches, de vos amis, c’est par ici :

Après La Cigogne – https://www.apreslacigogne.fr/

Les amis de Marie sont prêts à l’aider à préparer et expédier de jolis paquets !